Quand la formule est bonne, les entreprises durent... même sur plusieurs générations. Sauriez-vous nommer les plus anciennes du coin?

 

 

TRANSCRIPTION:

Plusieurs pensent que les commerces ne durent pas à Laval-Ouest. C’est vrai, on en a vu plusieurs patatetrie ouvrir et fermer et des changements d’administration à n’en plus finir.

Parfois, un entrepreneur doit simplement fermer à cause de son âge et puisqu’il n’y a personne pour prendre la relève.

Mais sachez que plusieurs familles entrepreneuses ont su tenir bon sur plusieurs décennies et même sur plusieurs générations.

En voici 9 qui sont toujours actives aujourd’hui.

1. Beaudoin – 1976
Peut-être vous avez déjà loué un outil chez Beaudoin? Fondée par Robert Beaudoin en 1976 après avoir touché au domaine de l'automobile en partenariat avec son frère, Normand Beaudoin. Vous vous rappelez peut-être d’un Concessionaire Volvo-Bombardier et ensuite Datsun 1966-1976 sur le site de l’actuel BMR? Aujourd’hui Robert travaille toujours avec son fils Pierre et même une troisième génération qui travaillent à temps partiel.

2. Carbonneau - 1970
Pierre Carbonneau, pharmacien, débuta à Laval-Ouest à la pharmacie Morand en 1970 située sur le boul. Sainte-Rose. 5 ans plus tard, il s’associe avec la pharmacie Potvin et quelques médecins et ouvrit une clinique médicale. En 1988 cette clinique devint la Clinique Jean-Coutu.

En 1998 que M. Carbonneau déménagea la pharmacie sur l’emplacement actuel. Aujourd’hui c’est son fils, Nicolas qui est le propriétaire.

3. Breton – 1963
La famille Breton commença à Laval Ouest en 1963 avec une station de service BA, suivi d’un Texaco. En 68 il déménagea dans le stationnement de l’actuel IGA. Peut-être vous vous rappelez d’une station de service Calex et un genre de Canadian Tire qui s’appelait Handy Andy? En ’70, M. Breton fit l’acquisition de l’emplacement actuel et prit la gestion du BP Petrol. Vous pensez qu’il y avait plusieurs stations de service? On me dit qu’il en avait plus d’une quinzaine juste à Laval-Ouest dans ces années! Dans les années 90, M. Breton lâcha le commerce de l’essence et continu jusqu’à aujourd’hui comme commerçant de pièce d’auto et d’accessoire et bien sûr de mécanique. Impossible de lâcher leur entreprise bien-aimée, Jean-Guy Breton et son épouse Lucille, dans leurs années soixante-dix avancées, sont toujours présents au garage ainsi que quatre de leur fils.

4. Demers - 1957
Vous avez peut-être déjà remarqué une entreprise située en arrière du Métro? Lucien Demers Inc. travaille pour la ville dans le déneigement et la peinture de ligne de route pour la municipalité.
Lucien Demers a vu son début comme entrepreneur dans le coin en faisant du déneigement en 1957. C’est lui qui a aussi ouvert la fameuse taverne aux trois barils en 1964. Aujourd’Hui 3 fils de Lucien travaillent toujours pour l’entreprise.

5. O’Brien - 1952
Vous l’avez surement déjà vu, le fameux bonhomme en aluminium sur le boul. Arthur-Sauvé. Depuis 1952, trois générations de O’Brien (James, Ken et Kelly) desservent Laval-Ouest et les environs en installation et réparation de système de chauffage et de ventilation. Toujours opérant sauf que leur entreprise est uniquement gérée de leur domicile se spécialise dans La réparation de fournaise a mazout et la conversion aux fournaises électriques.

6. St-Pierre 1963
La première chose que vous voyez en arrivant à Laval-Ouest de Saint-Eustache c’est le panneau d’usinage St-Pierre. Maintenant 3 générations à Laval-Ouest.
St-Pierre fait toujours de la soudure spécialisée, de la conception mécanique, usinage…

Techniquement en affaire à Laval-Ouest depuis 1951 où Yvan St-Pierre commença en faisant la pesée de camion pour le dégel.

7. Quintal – 1950…
C’est dans les années 1950 que Irené Quintal ouvrit sa première épicerie à Laval Ouest. Comme bien des fils et des filles d’épiciers, ce sont leurs deux fils, Henri et Yvon Quintal suivi dans ses pas.
Avec le temps, la famille Quintal s’affilia à la chaine Métro et ensuite IGA.

Aujourd’hui nous sommes rendus à la 3e génération avec leurs propres enfants et même une 4e génération avec les petits-enfants qui travaillent à temps partiel.

8. Bigras 1951
Les meubles Jean-Guy Bigras et Fils Ltée fondée en 1951 par Jean-Guy Bigras et actuellement gérée par ses enfants Pierre et Danielle Bigras
À la même adresse depuis plus de 60 ans, ils ont su traverser toutes les époques : de la laveuse à tordeur aux laveuses frontales à vapeur.

Ils se démarquent toujours par un service personnalisé, des prix compétitifs et un service après-vente difficile à trouver ailleurs.

9. Cardinal - 1945
Maurice Cardinal bien connut pour le Golf Cardinal vu son début comme commerçant dans le coin en 1945 ou il ouvrit une épicerie au coin de Arthur-Sauvé et Sainte-Rose.
En 1950 Cardinal bâtit le fameux Chateau Laval sur l’emplacement du Jean-Coutu actuel qui fait partie en quelque sorte de l’héritage du coin ou plusieurs arrêtaient pour dormir, manger ou pour des rencontres commerciales. Quand le Château brula dans les années 80 M. Cardinal rebâtit le centre commercial que l’on connait aujourd’hui comme le centre Jean-Coutu. Le centre fut ensuite acheté par le notaire Taillefer que l’on connait surtout pour le Chateau Taillefer à Sainte-Dorothée. Le monde est petit non?

Bien sûr, Guy et ses fils opèrent toujours Le golf Cardinal ouvert depuis 1955 et 100% ouvert au public.

Alors voilà, il y a toujours espoir pour les entrepreneurs à Laval-Ouest même si ça bien changé de décor dans les dernières décennies. L’adaptation, le dur travail et de bonnes relations familiales semblent être la clé de la réussite.

Merci de m’avoir écouté parler 100 miles à l’heure. J’en aurais eu tellement plus à dire, mais le temps se fait court. N’hésitez pas de m’appeler pour en jaser et me chicaner si j’ai oublié quelqu’un. Si vous devez vendre ou acheter une maison dans le coin, n’hésitez SURTOUT pas à nous contacter au 450-314-1992. Nous aussi on veut être là pour longtemps. Merci!

Par Chantal Vaillancourt

Laissez-nous un commentaire

  • Ce champ est requis
  • Invalide (ex: 555-666-1234 ou 5556661234)
  • Invalide (ex: H7K 3G4 ou H7K3G4)