Acheter ou vendre en premier? L’éternel dilemme…

Quand on est un propriétaire qui pense déménager dans une nouvelle maison, on a toujours 3 choix :

  1. Vendre, ensuite magasiner sa prochaine propriété.
  2. Trouver sa maison de rêve, faire une offre conditionnelle à la vente de sa maison, et ensuite mettre sa maison en vente rapidement pour conclure son achat.
  3. Se qualifier pour 2 maisons en même temps; donc trouver sa maison de rêve, faire une offre sans condition de vente, et une fois que l’achat est conclu, vendre la sienne.

Donc, quelle option est la meilleure pour vous?

Ça dépend de chaque personne, sa tolérance au stress, sa motivation et sa situation financière.

Je m’appelle Chantal Vaillancourt. Je suis courtier immobilier et j’aide les familles de Laval et les Basses Laurentides avec leur projet immobilier.  Dans cet article, je vais vous expliquer les avantages et les désavantages de chacune de ces options pour que vous puissiez considérer quelle option est la meilleure pour vous.

Option 1 : Vendre, ensuite magasiner sa prochaine propriété

Si on vend sa maison en premier, on a l’avantage de connaître exactement la valeur de sa maison. Dans certains marchés ou pour certaines maisons, la valeur d’une propriété est difficile à évaluer. Donc ayant vendu en premier, on n’a pas à se poser la question et rester dans le doute. On peut ensuite aller faire nos offres d’achat avec confiance, parce que l’on connait exactement notre budget. On a aussi l’avantage de faire des offres d’achat moins lourdes en conditions. Ce ne sont pas tous les propriétaires qui veulent accepter une offre conditionnelle à une vente de maison, donc on se sauve de cette déception. Un autre avantage est qu’on aura le meilleur prix pour notre maison quand on la vend et on négociera un meilleur prix à l’achat.

Le désavantage de cette option est qu’on pourrait être pris à ne pas trouver notre maison de rêve dans le délai prévu avant de quitter notre maison. On pourrait être forcé à acheter une maison qui ne nous convient pas exactement, ou être forcé d’aller vivre dans le sous-sol d’un ami en attendant de trouver la perle rare, ce qui veut dire déménager 2 fois. Ce désavantage est surtout stressant quand l’inventaire des maisons est bas, ou dans un marché immobilier incertain où les prix fluctuent beaucoup, comme durant la pandémie.

Option 2 : Faire une offre conditionnelle à la vente de votre maison

L’avantage de cette option est que vous saurez exactement où vous allez déménager au moment où vous allez mettre votre maison en vente. C’est parfait non? Pas vraiment. Il y a quand même plusieurs désavantages. En voici 4 :

  1. Avoir son cœur brisé. Oui, vous pourriez vous ramasser à faire plusieurs offres conditionnelles, mais toujours perdre en offres multiples, simplement parce que l’autre acheteur n’a pas de condition de vente.
  2. Payer plus cher sa nouvelle maison. Les maisons achetées en offre conditionnelle sont souvent vendues un peu plus cher pour plusieurs raisons que je n’ai pas le temps d’expliquer dans cet article.
  3. Vous pourriez perdre la maison, même après une offre acceptée. Vous avez déjà entendu parler de la fameuse clause 72h? Cette clause fait en sorte que même si le vendeur accepte votre offre conditionnelle, il pourrait accepter une deuxième offre pendant que vous êtes en train de vendre votre maison. Oui, si un deuxième acheteur motivé fait une offre, le vendeur pourrait l’accepter, et ensuite vous envoyer un avis comme quoi vous avez 72h pour réaliser et finaliser vos conditions. Ça, c’est stressant! Il est possible de demander au vendeur de ne plus afficher sa maison en vente pendant que vous mettez la vôtre à vendre, mais ce n’est pas à son avantage.
  4. Un dernier désavantage est que c’est stressant de vendre sa maison dans un délai restreint, selon les conditions de votre offre, ne sachant pas si vous allez recevoir un avis comme quoi il y a un autre acheteur qui fait une offre sur votre maison de rêve. Ça pourrait vous forcer à accepter une offre plus basse que vous l’auriez voulue, simplement parce que vous êtes stressé dans le temps.

Option 3 : Se qualifier pour 2 maisons en même temps

La 3e et dernière solution, et celle qui est un peu plus idéale, est de pouvoir faire des offres non conditionnelles à la vente de votre maison. Ça, c’est pour les gens qui se qualifient pour 2 hypothèques en même temps, ou qui ont vraiment beaucoup d’équité ou d’actifs pour supporter 2 maisons en même temps. Cette situation est idéale parce qu’on fait une offre sans avoir besoin de payer une prime à l’achat, et on n’est pas tant stressé avec notre vente par la suite. On pourrait avoir des petites surprises sur la valeur de notre maison qu’on doit vendre… mais si elle a été bien évaluée, c’est rarement un problème. J’encourage plusieurs à utiliser cette option quand c’est possible. Si financièrement c’est impossible, vous pourriez demander à un prêteur privé ou un parent de vous garantir un prêt, comme ça au moins vous pourrez faire des offres sans condition. Si vous laissez suffisamment de temps entre la date de notaire de votre achat et la date de notaire de votre vente, vous aurez en masse de temps pour ne pas avoir à supporter deux maisons en même temps.

 

Dans les deux premières situations, il va y avoir du stress. Soit à l’achat, soit à la vente. Le 3e scénario est le plus idéal, car justement, il est moins stressant.

Mais peu importe, il va y avoir du stress. Déménager c’est stressant. C’est pour cela que c’est vraiment important d’avoir un bon courtier de confiance pour vous guider dans le processus et vous mettre en contact avec ces professionnels.

Un courtier immobilier de confiance pourra voir avec vous quel scénario est idéal pour votre situation. Aussi, il est très important d’avoir une bonne analyse de la valeur marchande afin de s’assurer qu’on s’enligne bien.

Si vous avez des questions sur un de ces points, n’hésitez pas à l’écrire dans les commentaires ou mieux encore, contactez-moi.

 

Chantal Vaillancourt

450-314-1992

Par Chantal Vaillancourt

Laissez-nous un commentaire

  • Ce champ est requis
  • Invalide (ex: 555-666-1234 ou 5556661234)
  • Invalide (ex: H7K 3G4 ou H7K3G4)