Est-ce que ça vous est déjà arrivé d'aller acheter un cadre pour votre salon et en revenant à la maison, vous vous dites: « Hmm... il me semble que le tapis ne s'agence plus avec la nouvelle déco?! »

Donc là, vous décidez d'aller acheter un nouveau tapis.

Et là, vous vous dites que ça prendrait bien une nouvelle lampe pour aller avec tout ça.

Après ça, vous réalisez que votre sofa est démodé et que ça vous en prendrait bien un nouveau...

Jusqu'à ce que vous vous rendiez compte que vous venez de remplir votre carte de crédit. Oups!

Ne vous en faites pas, vous n'êtes pas seuls. Moi aussi, j'ai déjà été victime de ce qu'on appelle l'effet Diderot.

 

C'est quoi, l'effet Diderot?

Denis Diderot est un philosophe du 18e siècle qui avait des petits problèmes financiers. Sa situation s'est allégée grâce à une contribution de la reine de Russie. Tout d'un coup, il s'est retrouvé avec un peu plus d'argent.

Avec cet argent, il a décidé d'aller s'acheter une luxueuse robe de chambre rouge (chacun ses priorités!). Une fois arrivé chez lui, il s'est mis à regarder les autres choses de sa maison et s'est dit qu'elles faisaient dur sur un moyen temps.

Il a donc décidé d'upgrader (améliorer) ses affaires. Un nouveau miroir pour mettre au-dessus du foyer, un nouveau sofa en cuir, nouveau tapis, etc.

Pour rapidement se rendre compte qu'il venait de retomber dans une mauvaise situation financière.

De nouveau endetté, Diderot écrit l'essai Regrets sur ma vieille robe de chambre.

 

Qu'est-ce que ça implique?

L'effet Diderot implique qu'un seul achat peut contribuer à s'enfoncer dans un tourbillon de surconsommation.

On dirait que depuis la pandémie, ce phénomène semble s'empirer. Les gens avaient plus de temps, plus d'argent. Ils ont décidé de changer une chose à la maison, puis une autre, puis une autre, tant qu'à y être...

 

Un point positif?

Oui! Parfois, on procrastine pour faire certaines choses dans la maison ou pour l'entretien général de notre maison et cet effet nous donne le goût de continuer à en faire.

Mais la plupart du temps, les conséquences de cet effet sont très coûteuses et néfastes.

 

9 points pour vous aider à vous protéger de l'effet Diderot

  1. Être conscient du phénomène pour nous aider quand vient le temps de faire un achat.
  2. Se méfier des trucs des commerçants pour nous pousser à acheter plus. Exemples: achetez un ensemble de 3 électroménagers et ne payez pas de taxes, les propositions ''3 produits fréquemment achetés ensemble'' sur Amazon, les pièces toutes aménagées chez IKEA, etc.
  3. Limiter son exposition aux commerçants: éviter le lèche-vitrine, les annonces, se désabonner des infolettres commerciales. Cela évitera des tentations.
  4. Ne pas acheter sur un coup de tête.
  5. Au lieu de penser à ce que nous pouvons ajouter à une pièce pour l'embellir, penser à ce que nous pouvons plutôt enlever. Épurer!
  6. Le plaisir d'un nouvel objet sur le coup devient rapidement éphémère, car il y aura toujours une nouvelle version, un meilleur objet, quelques mois plus tard.
  7. Se poser la question: est-ce que je fais cet achat pour moi-même ou pour impressionner mon entourage?
  8. Se rappeler que ce ne sont pas nos possessions qui nous définissent.
  9. Un surplus d'argent? Il faut toujours faire de la maintenance sur la propriété. À long terme, c'est beaucoup plus intéressant (et payant) que de refaire la décoration.

 

Alors, avez-vous déjà été victime de l'effet Diderot? Écrivez-moi!

En espérant que mes conseils vous servent prochainement.

À bientôt.

Chantal

 

Par Chantal Vaillancourt

Laissez-nous un commentaire

  • Ce champ est requis
  • Invalide (ex: 555-666-1234 ou 5556661234)
  • Invalide (ex: H7K 3G4 ou H7K3G4)