On pourrait qualifier ma grand-mère de « jeteuse compulsive ». Elle tient un objet dans sa main, se dit en acadien « Quossé que j’garde ça pour? » et sacre l’objet aux vidanges. Sans remords. Sans culpabilité. Notre famille a toujours trouvé cela très drôle. Évidemment, sa maison n’a jamais été encombrée. Mais comme la plupart des choses que ma grand-mère a toujours prônées, comme « mange des vraies choses » et « bois de l’eau », je crois qu’elle avait compris quelque chose bien avant nous tous. En fait je peux vous le confirmer.

Après l’avoir téléchargé il y a des mois, j’ai finalement lu le best-seller “Le Pouvoir étonnant du rangement : désencombrer sa maison pour alléger sa vie » de la Japonaise, Marie Kondo. En fait, je préfère le titre anglophone « the life-changing magic of tidying up ». On suppose qu’il y a quelque chose de magique dans le processus. Et je suis d’accord.

En bref, le désencombrement, selon Kondo, n’est pas "l’organisation de nos biens". Elle spécifie que toujours chercher à « mieux ranger nos affaires » ne nous sortira jamais du cycle du désencombrement. La clé? se DÉBARASSER du superflu. Pas facile au Québec avec nos grosses maisons, nos gros garages et nos grands walk-in. Il semble toujours y avoir de la place pour tout. Mais est-ce qu’on peut quand même « alléger sa vie » de façon magique? Absolument! Et c’est exactement ce qui s’est passé dans mon cas. Laissez-moi vous en parler:

Quoique je préférerais que vous lisiez le livre pour vraiment bien comprendre la vraie méthode « KonMari », voici 12 grandes lignes :

1. Laissez-vous environ 6 mois pour désencombrer votre maison au complet

La méthode Konmari ne se fait pas en une fin de semaine. Vous n’aurez pas suffisamment de temps ou d’énergie pour tout faire. Pour ma part, je l'ai réussi par contre en 2 mois avec acharnement, tout mon temps libre et beaucoup de caféine. J’étais comme une bête pas arrêtable (demandez à mon mari). Je devenais quasi-euphorique à chaque fois que je me débarrassais d’un objet.

2. Suivez l’ordre des objets à desencombrer... religieusement!

Commencez par les objets les plus faciles à vous débarrasser, et attaquez progressivement les choses les plus difficiles.

  • Les vêtements donc peuvent être triés en premier, car on y attache peu d’émotions et ils sont faciles à remplacer. Ils n’ont aussi aucun facteur de « rareté ».
  • Livres, papiers et objets divers.
  • En dernier, les objets avec une valeur sentimentale.

Si vous suivez cet ordre religieusement, vous serez surpris comment le processus vous semblera de plus en plus facile.

3. Désencombrez par catégorie, pas nécessairement par pièce.

Par exemple, faites toute votre literie en même temps, tout votre linge en même temps, tous les livres, etc.

4. La seule chose à garder : des boites de souliers vides.

Kondo n’encourage aucun achat dans tout le livre. Même pas des « organisateurs » de garde-robe ou des tablettes. Elle explique par contre que les boites de souliers vides sont parfaites pour du rangement, surtout dans les tiroirs.

5. Changez votre façon de voir vos biens.

Vous ne pourrez pas changer vos habitudes de rangement, si vous ne changez pas votre façon de penser. D’après Marie, oubliez le concept qu’il faut simplement s’habituer à ranger un peu tous les jours. Plutôt, elle recommande de faire un désencombrement majeur en un gros coup et l’on constatera ensuite l’énorme différence que cela produira dans notre vie. On ne voudra plus retourner en arrière dans notre ancien fouillis et l’on ne se "laissera pas aller" à nouveau. Aussi, il faut arrêter de penser que plus, c'est mieux. En fait, si nous apprécions tout ce qui nous entoure, nous serons davantage en état de gratitude envers nos biens matériels, et nous risquons d'en acheter moins et de mieux en prendre soin!

6. Apprenez comment plier du linge... de la BONNE façon!

Eh oui, on plie tous mal le linge apparemment, moi inclus. La méthode de pliage « Konmari » fait en sorte que tous les morceaux sont visibles en tout temps et que le linge se froisse moins. Maintenant, je suis une plieuse professionnelle et mon linge m’en remercie!

7. Engagez un(e) professionel(le) s’il faut.

J’ai récemment fait la connaissance d'une dame qui fait ce genre de travail (organisatrice professionnelle). Elle connait bien la méthode KonMari et l’a un peu adaptée pour le Canada (qui apparemment a plus d’espace que le Japon!). Elle s’appelle Stéphanie Galipeau, d’Harmonie OP, et est située à Saint-Eustache. Vous pouvez visiter sa page Facebook ici.

8. Préparez-vous à avoir l'esprit clair.

Le cerveau ne peut pas être clair, dans une pièce encombrée. Si vous avez de la misère à vous concentrer, vous serez ravi de l’effet du désencombrement. Selon Kondo, l'action de ranger nettoie le cerveau, mais désencombrer, le purifie.

9. Gardez que les objets qui vous donnent « une étincelle de joie »

Kondo nous donne le truc pour savoir si nous devons garder ou non un objet : on doit prendre l’objet dans notre main et se questionner : « Est-ce que cet objet crée une étincelle de joie en moi? ». Si la réponse est oui, le conserver. Sinon: POUBELLE. « Ne gardez que les choses qui vous touchent... jetez tout le reste. Vous redémarrerez à zéro dans un nouveau mode de vie », écrit-elle.

10. Jetez, jetez, jetez.

J'ai horreur de jeter des objets aux poubelles. Pour apaiser ma conscience environnementale, j’ai vendu ou donné la plupart des items sur Kijiji ou sur Facebook et le reste je l'ai apporté au centre de dons. J'ai aussi recyclé tout ce que j'ai pu. Puisque j’ai suivi d’une façon presque sacrée la méthode Konmari ainsi que son ordre de tri, je me suis vu jeter des anciennes lettres, des cartes de souhaits, des cadeaux reçus, et même des photos sans aucune hésitation. J’ai même dû aller remplir les bacs de mes voisins dans le couvert de la nuit tellement j’en avais à recycler! Si je les avais comptés, je ne serais pas surprise qu'une vingtaine de sacs de poubelles pleins soient partis de chez nous.

11. Désencombrez avec un état d'esprit de gratitude

Kondo encourage également de démontrer une gratitude envers nos biens en s'en délaissant. Par exemple, vous savez que cette blouse couteuse ne vous fait pas?... N'hésitez pas à la remercier de vous avoir appris que cette couleur ne vous fait pas. Vous pourrez vous en départir plus facilement.

12. N'oubliez pas la méthode sacrée du triage!

Pour bien accomplir un vrai désencombrement, il est impératif de tout doit sortir de son espace de rangement et être trié AVANT d’être remis à sa place. Par exemple, ne vous imaginez pas que vous pouvez désencombré une bibliothèque en sortant simplement les livres que vous ne voulez plus. Voilà une erreur que plusieurs font. La méthode Konmari et très strictes sur ce point. TOUT DOIT SORTIR, ensuite vous faites le tri, et une fois que vous avez choisi ce que vous gardez, et seulement à ce moment-ci, vous pouvez replacer. Avec cette méthode vous réduirez probablement de 75% vos bibliothèques, classeurs, garde-robes, etc.

 

En conclusion...
Le processus de désencombrement a créé en moi une grande réflexion. J’ai toujours cru que ma mère était une « entasseuse compulsive » (« hoarder » en anglais) et que moi je ne l’étais pas, mais en faisant le processus, j’ai été un peu traumatisé devant la quantité de CHOSES INUTILES que je gardais dans ma maison et qui, à mon insu, m’alourdissait autant dans ma vie et dans mon esprit. De plus, me débarrasser de plein de choses de mon passé que je garde pour JE NE SAIS POUR QUELLE RAISON, m’aide à vivre dans le présent. En plus d'avoir moins de ménage à faire! Yé!

J’ai juste deux regrets : ne pas avoir lu le livre plus tôt… et ne pas avoir pris des photos « avant » mon désencombrement. Je n’avais juste pas réalisé à quel point ma maison et ma vie allaient changer pour le mieux. Maintenant chaque tiroir, et chaque garde-robe n’a que des objets qui me donne de la joie (ou que j'ai vraiment de besoin). Toute ma maison semble enfin respirer. Sans utiliser le mot « minimaliste », je comprends maintenant comment ma grand-mère se sent depuis toute ses années : libre!

Par Chantal Vaillancourt
Laissez-nous un commentaire
  • Ce champ est requis
  • Invalide (ex: 555-666-1234 ou 5556661234)
  • Invalide (ex: H7K 3G4 ou H7K3G4)