Hey, salut tout le monde!

Je réponds à la question qui m’est le plus posée en ce moment: est-ce que les prix vont continuer à augmenter, ou est-ce qu’ils vont diminuer? Est-ce que le marché va  »crasher »?

Qu’est-ce qui va se passer avec les prix?

Je vais faire du mieux que je peux pour vous expliquer ça facilement et rapidement.

Allons-y!

Depuis 5 ans

Pour commencer, voyons ce qui s’est passé dans les 5 dernières années…

À Laval

  • Prix de vente, médian:
    • 2016: 300 000$
    • 2017: + 5%
    • 2018: + 6%
    • … PANDÉMIE!!!
    • 2020: + 16% (410 000$)
    • 2021: + 20% (490 000$)

Donc, dans les derniers 2 ans, les prix ont bondi d’environ 40%. Si vous êtes propriétaire, vous avez dû faire beaucoup d’argent sur l’équité de votre propriété.

  • Délai de vente moyen:
    • 2016: 86 jours
    • 2021: 33 jours!!!
  • Inscriptions en vigueur (inventaire de maisons):
    • En ce moment, à SON PLUS BAS depuis 5 ans!

Une nouvelle tendance?!

MAIS! On voit une nouvelle tendance depuis 2 mois: juste à Laval, l’inventaire a augmenté de 200 propriétés, ce qui est assez important.

Si la tendance se maintient, oui on va commencer à voir une stabilisation des prix à Laval.

Pis ça, c’est des bonnes nouvelles pour les acheteurs qui sont fatigués!

Par exemple, à Fabreville, dans les derniers 90 jours:

  • 163 nouvelles incriptions (nouvelles maisons ajoutées au marché)
    • Sur ces dernières: 121 inscriptions vendues
  • DONC… Ça représente en fait 42 nouvelles maisons dans l’inventaire à Fabreville!

Ça, ça veut dire qu’on va commencer à pouvoir caser tous ces pauvres acheteurs-là, l’embouteillage d’acheteurs va commencer à se vider et les prix vont commencer à se stabiliser aux taux d’avant la pandémie (5% à 6% par année).

Et pourquoi? Parce qu’il n’y a pas encore assez d’inventaire et il y a encore beaucoup d’acheteurs! Donc on ne peut pas voir une diminution des prix, mais probablement qu’on va moins voir de surenchère et d’offres multiples…

Ce qui nous amènera à une nouvelle réalité post-pandémique.

En résumé…

Un bungalow à Laval va quand même coûter près d’un demi million (désolée les acheteurs, vous allez encore devoir payer ces prix-là. 😕)

Mais si vous êtes des vendeurs, ce sont de bonnes nouvelles, car vous n’allez pas perdre si vous vendez dans les prochains mois. Les prix devraient seulement continuer à augmenter ou se stabiliser.

Si vous pensez vendre, peut-être pour aller en condo locatif, en résidence ou dans le Nord, appelez-moi, ça va me faire plaisir de vous donner plus d’informations.

À bientôt,

Chantal

450.314.1992

Par Chantal Vaillancourt

Laissez-nous un commentaire

  • Ce champ est requis
  • Invalide (ex: 555-666-1234 ou 5556661234)
  • Invalide (ex: H7K 3G4 ou H7K3G4)